Créer une marketplace n'est pas de tout repos, croyez-en notre expérience : l'idée

Read it in English

Se lancer dans l'aventure du commerce en ligne c'est prendre un chemin semé d’embûches. C'est éprouvant mais c'est également passionnant et dextrement motivant. Cet article est le premier d'une série de 7, que nous allons consacrer à ce retour d'expérience qui, nous l’espérons, vous permettra d'éviter quelques pièges.

Evitez de vous tirer une balle dans le pied avant votre lancement. Mettez votre idée à l'épreuve !

Votre idée, vous l'aimez sans quoi vous n'oseriez pas en parler à votre entourage. Mais la vérité est simple : ils vous soutiendront (au début en tout cas) parce qu'ils croient en vous mais pas nécessairement en votre idée.

« Alors ? Elle en est où ton entreprise ? Ça marche bien ? »

Entre nous, c'est souvent fatiguant comme question.

Vos proches seront très rarement vos clients. Avec un peu de chance ils vous aideront à faire passer le mot pour que le bouche-à-oreille fasse son effet, mais ce n'est pas sur eux qu'il faut compter pour poser les bonnes questions. Celles qui font la différence entre le succès et l'échec. Et si au final vous échouez, vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous même. (Oui c'est aussi ça la solitude de l'entrepreneur).

Pour éviter cette mésaventure, commencez par rencontrer du monde, présentez votre idée à différentes personnes. Cela vous aidera à l'affiner et à la préciser. C'est également un bon entraînement au fameux exercice du Pitch. N'ayez pas peur de dévoiler votre idée ! C 'est en en parlant que vous testerez vos messages pour voir ceux qui fonctionnent le mieux, ceux qui attirent et intéressent votre auditoire.

Vous avez un super produit ou service ? Ayez une stratégie de vente à la hauteur !

Lorsque nous avons lancé Sharinplace, notre idée nous semblait superbe, et nous nous sommes dit qu'avec une belle communication sur les réseaux sociaux, nous attirerions de nombreux membres. Ne faites pas la même erreur de débutant ! En d'autres mots, n'imaginez pas qu'un bon produit se vend tout seul ! C'est une des plus grosses erreurs que font les entrepreneurs.

Nous avions de grandes ambitions pour notre plateforme collaborative et en termes techniques, elle y répond parfaitement. Mais, malgré la satisfaction de nos clients, trouver de nouveaux membres est un challenge quotidien. La question de la commercialisation ne doit pas être négligée. Nous n'avons pas conçu notre produit avec un plan de commercialisation béton et ce n'est pas si facile à corriger.

« Super concept ! Comment vous faites-vous connaître ? »
« On fait de la pub sur les réseaux sociaux et on a un super blog. »
« Cool ! Ca marche ? »
« Ca nous aide un peu. Tu pourrais en parler autour de toi ! »
« ... »

Se remettre sur le bon chemin prend du temps. Surtout quand on n'est pas un génie du storytelling (Seth's Blog: Ode: How to tell a great story) ! Mais le secret ultime c'est l'authenticité. Racontez une histoire que vous seul pouvez raconter. Parce qu'elle est vraie et dite avec vos propres mots. Ainsi vous attirerez l'attention.

Vous voulez mettre toutes les chances de votre côté ? Évaluez votre idée sous tous les angles.

Ça c'est un conseil que nous aurions aimé recevoir avant de nous lancer dans l'aventure.

Maintenant, que vous avez une idée en laquelle vous avez confiance, essayez de répondre honnêtement aux 7 questions posées par Peter Thiel.

La question technologique : Êtes-vous capable de créer une technologie de rupture ou s'agit-il juste une amélioration à la marge ?

La question du timing : Est-ce le bon moment pour vous lancer dans cette entreprise en particulier ?
Pensez à l'échec de Microsoft qui a lancé sa tablette 10 ans avant Apple. Bill Gates lui même est revenu sur cet échec en disant qu'il s'agissait d'une erreur de timing.

La question du monopole : Commencez-vous avec une grosse part d'un petit marché ?

La question de la commercialisation : Avez-vous un moyen de distribuer, et pas seulement de créer, votre produit ?
Pour ces deux précédentes questions, pensez à Facebook. Tout a commencé sur un campus pour ensuite se propager sur différents campus avant d'atteindre les foyers du monde entier.

La question de l'équipe : Avez-vous la bonne équipe ?
Votre équipe doit être pensée comme une somme de compétences essentielles à votre entreprise. Choisissez les bonnes personnes : compétentes, motivées et crédibles.

"A few key people make all the difference in any company — no matter how big or small” — Mark Suster

La question de la durabilité : Pourrez-vous tenir votre position de marché dans 10 ou 20 ans ?
IBM, (Watson, Big blue, DIX INVENTIONS D'IBM QUI ONT CHANGÉ LE MONDE)

La question du secret: Avez-vous identifié une opportunité unique que les autres ne voient pas ?
Tesla l'a fait, en tenant compte de la sensibilité de ses clients aux effets de mode lors du lancement de son véhicule électrique, en satisfaisant les plus célèbres de ses clients, souhaitant paraître à la fois cool et écolos. (Un indice : il a joué dans Titanic...)

Votre succès n'est pas conditionné par le fait d'exceller pour les 7 questions. Si vous êtes performant pour 5 à 6 d'entre elles, ça pourrait suffire. Mais si vous n'êtes à l'aise que sur 2 ou 3 questions...eh bien ... vous avez de sérieuses raisons de vous soucier de la viabilité votre idée.

Alors ça donne quoi ?


Article suivant dans la même série : Créer une marketplace n'est pas de tout repos, croyez-en notre expérience : la cible